Non classé

Le démaquillage à l’huile

Le démaquillage à l’huile

« Tu te démaquilles à l’huile? »

« Oui, Oui! A l’huile! »

« Mais de l’huile comme l’huile d’olive? »

« Oui, tout-à-fait »

« Et tu la mets sur le visage ? Directement? »

« Oui, exactement comme ça! »

Je vois encore les yeux ronds de ma collègue qui me dit qu’elle n’y connait rien et malgré son étonnement, elle a tout compris. Je n’ai pas eu besoin de lui expliquer grand chose. Pourquoi? Parce que le démaquillage à l’huile c’est SIMPLISSIME! 

Comment je procède? 

  • Je mets une noisette d’huile dans ma paume
  • Je chauffe l’huile entre mes mains
  • Je me masse le visage avec délicatesse, et je me fais du bien! A noter que l’on se masse l’ensemble du visage, les yeux y compris! L’huile est d’une efficacité redoutable pour enlever le maquillage y compris le mascara. 
  • J’humidifie une éponge que j’ai achetée chez Mademoiselle bio (ici) (mais un autre type d’éponge fonctionnera tout aussi bien) et je la passe délicatement sur mon visage pour enlever les impuretés emprisonnées par l’huile.
  • Je vaporise un hydrolat sur l’ensemble de mon visage que j’essuie délicatement avec un coton. Cette étape permet de parfaire le démaquillage, d’enlever les éventuelles traces de maquillage restantes et surtout, pour moi qui habite à Paris, d’éliminer le calcaire de l’eau sur mon visage.
  • Je termine en hydratant mon visage, soit avec une huile ou avec une crème selon mes envies et mes humeurs!

Il est aussi possible d’humidifier une éponge démaquillante sur laquelle on met de l’huile et la passer sur le visage ou d’utiliser un coton sur lequel on met l’huile.

Pourquoi je ne m’en passe plus?

  • parce que c’est simple, rapide et naturel
  • parce que c’est doux et efficace
  • parce que sur le long terme ma peau me remercie

Quels sont les bienfaits du démaquillage à l’huile? 

La peau a besoin d’être nettoyée et cela même si on ne se maquille pas. En effet, tout au long de la journée, la peau subit la poussière, la pollution, la production de sébum… Il faut donc la débarrasser de ces impuretés. Passez un coton à la fin de la journée sur votre peau non maquillée et vous constaterez vous même en observant la couleur de votre coton.

L’huile est un corps gras qui convient très bien au démaquillage parce que le maquillage est lui-même composé de gras, tout comme le sébum de la peau. L’huile dissout le maquillage et les impuretés qui s’éliminent avec le coton ou l’éponge.

Le démaquillage à l’huile est très intéressant parce qu’il est très doux pour la peau et restaure son film hydro-lipidique.

Quelle huile choisir? 

Je répondrais celle qui correspond à tes besoins. Mais pour le démaquillage, certaines huiles sont plus adaptées :

  • Huile de jojoba : je la positionne en première parce qu’elle est adaptée à tous les types de peau : sèches ou grasses, sensibles, déshydratées… Elle pénètre facilement dans la peau sans laisser de sensation de gras. Elle est à la fois hydratante, nourrissante, rééquilibrante (régule le sébum) et adoucissante. Elle a de nombreuses autres vertus que je vous laisse découvrir ici. Elle est particulièrement recommandée pour le démaquillage à l’huile.
  • Toutes ces huiles sont également efficaces pour le démaquillage du visage et des yeux : amande douce, noyau d’abricot, macadamia, noisette, sésame. Je vous laisse tester et choisir celle qui vous correspond.

Attention : on priviligie une huile végétale naturelle, et non une huile minérale

Quel hydrolat choisir?

Un hydrolat, que l’on appelle également eau florale est obtenu en distillant des plantes aromatiques à la vapeur d’eau. De ce procédé résultera la formation d’une huile essentielle qui flottera à la surface de l’eau et qui sera récoltée. L’hydrolat, c’est l’eau qui reste. Il sera faiblement chargé en essences aromatiques. Les bienfaits d’un hydrolat dépendent donc de la plante distillée.

Les hydrolats que je vous conseille (mes chouchous) : 

  • Hydrolat de rose
  • Hydrolat de fleur d’oranger

Exemples d’hydrolats par type de peaux : 

  • sèches ou sensibles : camomille allemande ou matricaire, lavande vraie, rose, fleur d’oranger, néroli, santal, lemongrass, hélichryse…
  • mixtes ou grasses : lavande aspic, lavandin, camomille noble, géranium, myrte, romarin à verbénome, sauge officinale ou sclarée, palmarosa, petit grain bigarade, niaouli, tea tree…

Et si je n’aime pas le contact de l’huile sur ma peau mais que j’ai quand même envie de me démaquiller au naturel? 

Le démaquillage à l’huile laisse une sensation de gras sur la peau qui n’est pas apprécié par certains. Dans ce cas, il est possible de se nettoyer le visage avec un savon après le démaquillage. Cette étape est facultative, l’huile et l’application d’un hydrolat suffisent pour nettoyer le visage de manière efficace. Cependant, je comprends qu’il soit difficile de se passer d’un « lavage » qui nous paraît plus efficace. C’est que les vieilles habitudes ont la dent dure, et je sais de quoi je parle… Dans ce cas, je vous conseille un savon ou gel moussant doux dit « sans savon » qui préserveront l’équilibre du PH de la peau. En effet, les savons classiques sont trop agressifs pour la peau du visage car ils altèrent le PH acide de la peau et son équilibre hydro-lipidique.

Je vous proposerais bientôt deux autres options pour un démaquillage tout doux :

  • recette du liniment oléo-calcaire (article en cours)
  • recette 50/50 (article en cours)
J’ai réalisé cet article en m’inspirant largement du livre de Julien Kaibeck « Adoptez la Slow Cosmétique »

Patience…

2 réflexions au sujet de “Le démaquillage à l’huile”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s